Housse

Depuis que je m’intéresse aux CJ3A ABL, je me rends compte qu’elles réservent pas mal de surprises et d’équipements particuliers. Cela les rend assez uniques et me conforte encore plus dans l’idée que les « américaniser » relève du sacrilège. Ces jeeps n’ont rien à envier à leur digne ancêtre la MB, et devraient être valorisées pour ce qu’elles sont : de fières descendantes avec leur caractéristiques propres.

Parmi les photos de jeeps du 2ème Cycliste que j’ai reçu de Stefaan, j’ai décelé un équipement que je ne vois que pour les jeeps de ce régiment, et qui a été également utilisé sur les Willys MB pendant la guerre.

Outre les flancs blancs et le FAL déposé sur la poignée avant, cette jeep possède un détail assez remarquable et unique pour les CJ3A ABL

Et oui, elle possède une housse de parebrise, équipement largement utilisé sur les jeeps durant la guerre et améliorant le camouflage du véhicule par rapport aux avions en empêchant le soleil de refléter dans le parebrise, celui-ci étant abaissé.

Une Willys MB équipée d’une housse de parebrise.

Cette installation n’est pas unique, et semble avoir équipée de nombreuses jeeps au sein du 2e Cycliste, comme le prouvent les photos suivantes.

CJ3A du 2e Cycliste équipée d’une mitrailleuse .30 et dont le parebrise est recouvert d’une housse.
Même installation sur cette autre jeep du 2ème Cycliste
Idem
Le 2ème cycliste est prêt pour partir en manœuvre!

La dernière photo est intéressante, car elle montre des détails à nouveau assez uniques. Tout d’abord, le panneau de caisse arrière est équipé en son centre d’un support de mitrailleuse (.30), mais surtout de 2 poignées verticales, ce qui permet d’utiliser les caissons d’ailes arrière pour s’assoir, comme dans une Minerva. La jeep n’est pas équipée d’une banquette arrière dans cette configuration.

Au milieu du panneau arrière, on distingue le support de mitrailleuse. A gauche et à droite, 2 poignées. Entre les jambes du soldat, une jolie tête de peau rouge.
Land Minerva: les caissons arrières servent de banquette.

Autre détail très sympa sur ces jeeps du 2e cyclistes : certaines sont affublées d’une magnifique tête de « peau rouge » sur le côté ce qui leur ajoute une petite touche très sympa.

Tête d’indien à l’avant. Notez les poignées arrières et le milicien assis sur le caisson.
Une autre jeep affublée d’une tête d’indien. Elle possède 2 jerricans, comme souvent pour les jeeps ABL.
Garage du 2ème Cycliste. Notez que les têtes d’indiens sont ici dessinées sur le rectangle noir sur lequel est normalement indiqué le code d’unité.

Enfin, tant que je suis dans les CJ3A ABL, il y en a une belle, dans son jus, en vente sur 2ememain. Elle semble assez complète et originale. Espérons qu’elle ne finira pas étoilée !!!!!

Parmi les détails remarquables de cette CJ3A ABL: Parebrise ABL, mais dont les essuie-glaces sont placés au dessus de la vitre. Boucle d’attache sur le châssis et phare blackout sur les ailes et pas dans la calandre, ce qui était le cas avant que les calandres ne soient modifiées. La plaque d’immatriculation 43.S.10 est civile peut-être, mais d’époque.
Poignée passager présente.

Voilà pour cette semaine!

Sur ce,

A+

Big One

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.