Divers

Aujourd’hui je vais aborder différents points.

Tout d’abord voici une jeep que j’ai croisée en allant chez mon carrossier pour la réfection de la caisse. Mon œil expert a tout de suite vu que la calandre et le pare-brise ne semblaient pas d’origine sur cette jeep. Il s’agit d’une CJ3A dans un très beau kaki brillant. Elle ne possédait aucun marquage donc elle est à moitié pardonnée pour les ajouts MBesque ! Elle avait de la gueule je trouve.

Depuis que je bosse sur la CJ3A, je reconnais très rapidement une jeep camouflée en MB: Parmi les détails de celle-ci, la boucle de remorquage sur le parechoc est typique des CJ3A ABL. Le capot est celui d’une CJ. Par contre la caisse, le parebrise et la calandre sont du type MB.

Cependant, en me penchant, j’ai trouvé le numéro de série des Ateliers de la Dyle : AD643

AD643, ce châssis est passé par les Ateliers de la Dyle

C’est donc une jeep de plus que j’ajoute à ma base de données de jeep CJ3A 100% belges. Je relance dès lors un appel aux proprios de CJ3A ex-ABL afin de me constituer ma BdD.

Autre point, j’ai fait refaire des plaques d’instructions pour la Wilford. Les voici. Ce sont ces détails qui feront la différence !!!

La plaque originale et la plaque refaite. J’ai encore une plaque sans inscriptions sur laquelle je vais frapper les numéros, comme sur l’originale.
Les instructions d’époque.

Gerrit, dont je parlais de la jeep CJ3A dans un précédent article m’a fourni de chouettes photos de Station Wagon. Je vous laisse apprécier les différents schémas de couleurs.

Station Wagon vert légèrement turquoise et beige.
Configuration la plus courante
Comme mentionné dans mon précédent article, la configuration « gris-bordeau » que je vais reproduire sur ma CJ.
Vert foncé et jaune

Et à propos de la jeep de Gerrit, faisant suite à mon article sur les boites à gant version ABL, il me confirme que sa jeep (passée par l’armée belge) en possédait une. Malheureusement, pensant que c’était un ajout quelconque, un bidouillage de l’ancien proprio, la pauvre boite est partie à la déchèterie !  Ach!!!

Détail sur la porte de la boite à gants des CJ3A de l’Armée Belge

Détail sur la porte de la boite à gants des CJ3A de l’Armée Belge

En revanche, je ne savais pas si la porte de la boite était en bois. J’ai maintenant confirmation qu’elle était en métal.

Je me suis attaqué à mes lames de ressort. Je les ai démontées avec le stress de voir le paquet m’exploser au visage. Mais les lames n’étaient plus trop tendues… Je me suis donc résigné à aller les apporter chez un spécialiste de ressorts. Verdict la semaine prochaine. Je voudrais vraiment les garder, parce que je fais de moins en moins confiance aux produits « neufs ». Une fois qu’elles seront finalisées, je m’attaquerai à mes 2 dernières pièces: les ponts!!

11 lames! Et non, je ne suis pas en train de me faire une cuirasse de légionnaire romain!

Enfin, la caisse et le châssis sont partis chez le carrossier.

Départ de la caisse et du châssis
Dernière vue sur mon plancher pourri… Il sera changé, comme le coffre à outil. Et les trous dans les caissons arrières seront bouchés.
Le garage est rangé dans l’attente de la reconstruction. A droite, les 2 ponts attendent encore leur réfection.

Voilà pour cette semaine et sur ce,

A+

Big One

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *