Une Station Wagon à Kilo-Moto

Au sortir de la 2ème guerre mondiale, ma grand-mère, son mari et leurs 4 enfants sont partis vivre au Congo. Mon grand-père avait trouvé un emploi dans les mines d’or de Kilo-Moto. La famille s’est donc retrouvée dans un bungalow à Mongbwalu en Ituri, non loin des mines d’or, dans le Nord-Est de notre ancienne colonie.

Une aquarelle de ma grand-mère représentant la maison familiale fleurie à Mongbwalu.
Illustration du livre « Congo Belge » par Fr. Lambin

Est-ce l’impact des publicités d’époque, toujours est-il que mon grand-père s’acheta une Jeep Station Wagon pour ses déplacements en Afrique.

Brooklyn is like Brussels! Que rajouter à cette pub d’une époque où l’on mettait notre belle capitale et New York sur un pied d’égalité!

A la base, une Station Wagon est un break, permettant d’augmenter le chargement par l’arrière. Les premiers modèles avaient leur carrosserie en bois, d’où le nom de « woody ».

Chevrolet 1939 Station Wagon.
Ford 1947 Station Wagon.

Mais en ajoutant les 4 roues motrices, Jeep crée l’ancêtre des SUV modernes. La Jeep Station Wagon est tantôt familiale, tantôt utilitaire. Son robuste châssis et ses possibilités de franchissement la font passer partout. Elle ajoute le confort aux jeeps universelles de Willys Overland. Elle garde le design « Woody » des Station Wagon classique, mais sa carrosserie est 100% en tôle, ce qui en facilite l’entretien.

Une autre pub, en français, pour les Jeep Station Wagon

Voici quelques photos de la Station Wagon familiale dans l’Ituri des années 50.

Un pique-nique sur la route de Bunia. Ma grand-mère est debout à gauche. La ridelle et le hayon de la Station Wagon sont ouverts, ce qui permet d’apprécier l’ouverture maximale du coffre arrière.
Petit détail remarquable, l’inscription Overland qui apparait sur le parechoc.
La Station Wagon, à Okere, Congo. Ses couleurs devaient être les mêmes que celles de la pub montrée précédemment.
Mon grand-père nettoie son fusil. Un gros caillou devant le pneu avant droit permet de parer à une éventuelle défaillance du frein à main.
Le nettoyage se poursuit sous les yeux de ma maman. La Jeep est immatriculée 0441.

La Station Wagon, c’est un véhicule qu’on ne voit que trop rarement mais qui a une gueule dingue et qui fait vraiment partie des jeeps. En Belgique, elles furent montées dans les usines des Ets Wilford.

Photo connue des usines Wilford et de la chaine de montage des Station Wagon.
Détail d’une pub des Ets Wilford

Au Congo, ce sont des concessionnaires qui commercialisaient les produits Willys Overland. Ainsi, pour les provinces de Léopoldville, du Kasaï et de l’Equateur, c’est la Société Commerciale des Mines de l’Uélé qui fait office d’agence pour Willys Overland. Pour le Ruanda-Urundi et la province du Kivu et la province Orientale (dont l’Ituri fait partie), c’est la société Socomotor. C’est donc probablement chez eux que mon grand-père a commandé sa Station Wagon.

A droite devant la Station Wagon, Jacques Vin, importateur Willys Overland pour Les régions du Bukavu, de Stanleyville et du Ruanda-Urundi (Jeep à Bukavu | Dans les années 1950. En capitula Jacques Vi… | Flickr)
Garage Socomotor, avenue Léopold III à Bukavu. On distingue l’enseigne jeep à droite de Socomotor.

Il est rare de croiser une Station Wagon de nos jours. Elle n’a évidemment pas la même aura qu’une Willys MB, mais elle a tout d’une jeep finalement.

Une superbe restauration d’une Station Wagon trouvé sur le net dans les mêmes couleurs que la voiture de mon grand-père.

Si vous possédez une Station Wagon, n’hésitez pas à m’en envoyer une photo !

Sur ce,

A+

Big One

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.