VRP

Dans mon article Barn Find à Eeklo, je mentionnais le garage VRP à Bruxelles, d’où provenait la jeep de Stefaan.

La jeep de Stefaan, vendue par VRP. Une enquête rondement menée m’a permis de retrouver une trace de ce revendeur.

Ne connaissant pas VRP, j’avais lancé un petit appel pour avoir des infos à son sujet. Les résultats ne se sont pas fait attendre, j’en sais maintenant beaucoup plus, et surtout, je pourrais postuler comme détective privé tant cette recherche fut rondement bien menée !!!

Or donc, à la suite de mon article, je reçois un message, me disant que VRP était tenu par un certain Roger Theunis et vendait du surplus dans les années 70-80. Partant de là, je lance des recherches sur google, dont une me fait tomber sur un extrait d’un article de la revue « Véhicules Militaires ». Y est mentionné le nom de Josse C. que j’ai rencontré en déposant des pièces pour la rénovation de mon moteur. Ni une ni deux, je lui envoie un message et j’obtiens donc les infos suivantes.

La couverture de la revue qui m’orienta dans mes recherches

VRP, acronyme de Vehicle Repair Parts, fut fondée par Roger Theunis et Guy Boucharessas après-guerre et sa raison d’être était le commerce de surplus militaire américain. Ce matériel trouvait une 2ème vie dans les exploitations agricoles. D’ailleurs, durant les premières années de l’entreprise, Guy Boucharessas fera la tournée hebdomadaire des garages ardennais pour y prendre et livrer les commandes de matériel.

Au fil des années, Roger et Guy se sont, en parallèle de leur activité, constitués une collection impressionnante de véhicules de collection, dont de nombreux véhicules militaires. Ils possédaient également un stock énorme de pièces de rechange de jeeps, Dodge, GMC. Petite anecdote, ne sachant plus quoi faire des calandres de GMC dont le stock débordait, elles furent utilisées comme fer à béton pour le sol dans l’ancienne cour du magasin.

A gauche Roger Theunis et à droite Guy Boucharessas. Parmi les véhicules rares, on distingue le Kettenkrad à droite et une Ford GPA blanche derrière Guy et Roger.

Fin des années 80, afin d’agrandir les bâtiments et d’orienter le business vers les 4×4 plus récents (Toyota, Datsun, Lada, Range Rover, etc), la collection fut vendue à travers l’Europe à des collectionneurs, et de nombreuses pièces se retrouvèrent chez d’autres revendeurs comme Donckerwolcke à Anderlecht, ou chez GSAA Bouchez, l’ancien Jeep Village, en France.

Le garage était situé sur la Chaussée de Ninove 281 à 1080 Molenbeek dans le quartier Scheut. Pour info c’est aussi dans le quartier Scheut, mais à Anderlecht, que se trouvait Donckerwolcke, chez qui j’ai encore acheté des pièces début des années 2000.

Le 281 Chaussée de Ninove en 2021

En 1995, Roger et Guy ont stoppé leurs activités. Guy nous a quitté il y a 2 ans, quant à Roger, du haut de ses 95 ans, il passe une retraite paisible à Waterloo.

Alors pourquoi vous ai-je parlé de VRP ? J’ai simplement eu le sentiment que c’était une enseigne importante dans le monde des jeeps en Belgique, au même titre que Vandevelde à Genappe ou encore le garage Missaire en province de Liège. J’écrirai d’ailleurs peut-être d’autres articles sur ces revendeurs spécialisés qui ont fourni des générations de jeepers en Belgique.

Sur ce petit historique je vous dis…

A+

Big One

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *