Une Willys à La Panne

En surfant sur le net, je suis tombé sur 2 photos d’une jeep utilisée par la police de la Panne, dans les années 60-70. Ces images proviennent du site westhoekverbeeldt qui est une base de données de photos du Westhoek, région située en Flandre occidentale.

La première photo représente 2 agents dans le Sahara. Le Sahara me direz-vous ? Oui, il s’agit d’un parc naturel le long de la frontière franco-belge où les dunes rappellent les paysages du désert nord-africain. Elle représente 2 agents devant une jeep post WWII. La légende du site nous apprend qu’ils étaient dans le domaine car un film allait y être tourné.

Le commissaire Roger Deloof et son chauffeur en visite dans le domaine du Sahara, pour l’inspection d’un tournage d’un film.

La jeep est bleu clair et possède un gyrophare fixé sur le haut du parebrise, à gauche. Sur la 2ème photo, vous verrez que sont parechoc est peint en blanc.

Mais quel modèle de jeeps est-ce ? J’ai d’abord pensé à une CJ3A probablement récupérée de l’armée belge. Or il n’en est rien. Zoomons sur la photo.

Détail sur la Willys bleu clair du corps de police de la Panne.

Elle possède un pot d’échappement latéral, ce qui n’est pas le cas pour les CJ3A ABL ou civile. De plus, l’ouverture du bouchon d’essence me semble assez grande. Serait-ce dès lors une M38 ??

La seconde photo va me donner confirmation. Elle représente tout le corps de police et ses véhicules. J’ai agrandi uniquement sur les 2 véhicules du milieu car à côté de la Willys, je constate que la police de la Panne utilisait également une Austin Champ, dans les mêmes couleurs que notre jeep.

Tout le corps de police en photo.
Zoom sur les 2 tout-terrains de la police. Le schéma de couleur est identique: bleu clair, parechoc en blanc, et gyrophare à gauche.

Zoomons sur la Willys. Plus de doutes, il s’agit bien d’une M38, version militaire américaine de la CJ3A. Pour preuve, les charnières d’attache de la calandre, qui permettent de basculer cette dernière et le radiateur, permettant un accès facile des organes moteurs (et qui est absent sur tous les modèles de CJ). Autre détail, je distingue la plaque du compartiment étanche de la seconde batterie de la jeep, sur le tablier avant de la caisse.

La plaque du compartiment de la seconde batterie cache le caoutchouc inférieur du parebrise. Les 2 charnières de la calandre sont bien visible: M38, sans aucun doute.

Dernier petit détail, sa plaque d’immatriculation est 93UE5, typiquement d’époque donc.

Voilà pour cette jeep originale de la police belge. Quant à la réserve saharienne du Westhoek, j’irais bien lui rendre visite mais avec mon autre jeep, la M201 SAHARA, mais nous sommes en 2021, et ce genre de fantaisie n’est plus permise… Snif !

Sur ce,

A+

Big One

2 commentaires

  1. Peut être la M38 que Wilford avait utilisé lors des démo’s au Bois de la Cambre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.